Chaque année, ce sont plus d’un million d’étudiants qui recherchent un logement pour leur rentrée universitaire. La demande est importante et les biens se font rares. Les étudiants se tournent alors vers la location libre.

Pourquoi investir dans un logement étudiant ?

Investir dans un logement étudiant

Les résidences universitaires ne représentent que 15% des besoins et 45% des étudiants sont tous les ans à la recherche de logements pour leur rentrée. La demande de logements étudiants est toujours plus importante, les offres de structures sont insuffisantes et non adaptées. Les étudiants ont de plus en plus de mal à se loger et l’écart entre l’offre et la demande est de plus en plus important.

Quel type de logement choisir et où investir ?

Les villes les plus recherchées sont les suivantes : Bordeaux, Nice, Paris, Nantes, Lille, Nancy, Lyon, Rennes, Montpellier, Toulouse, Marseille-Aix, Rouen, Nice, Strasbourg ou encore Grenoble. Il faut proscrire les petites surfaces car à moins de 9,2 m², les normes de décence en vigueur seront considérées comme non respectées.

Quelles sont les caractéristiques d’un logement étudiant ?

Province
Paris

Coût
60.000€ à 100.000€
Environ 190.000€

Rendement net
Environ 7%
Environ 7%

Rendement locatif
De 4 et 5%
Dee 3 à 4%

Loyer moyen
350€
600€

Frais et charges moyennes
700€
1.500€

Quels types d’investissements dans un logement étudiant ?

Pour investir dans un logement étudiant, l’investisseur a deux possibilités :

  • La location meublée : prix plus faibles que dans le neuf, choisir le bien de préférence dans le centre de la ville plutôt que proche du campus, car les étudiants préfèrent avoir accès à toutes les commodités
  • Les résidences étudiantes : les promoteurs vous permettent d’investir dans des studios de 18 à 20m² et s’occupent de la sous-location et du bail commercial de 9 ans.

Quels sont les avantages fiscaux de la résidence étudiante ?

La location d’un bien meublé est soumise aux bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le propriétaire peut déduire presque toutes les charges du loyer pour abaisser son imposition, bénéficier de 5% à 6% de retour sur investissement, se faire rembourser la TVA du logement acheté, et utiliser la loi Censi-Bouvard pour bénéficier d’une réduction d’impôt de 11% sur le prix du bien, sur 9 ans.

Que faire après un investissement dans un logement étudiant ?

Si l’investisseur choisit de garder le bien, une rente lui sera versée et pourra être utilisée comme un complément de retraite. Si l’investisseur choisit de revendre le bien, il pourra certainement bénéficier d’une plus-value sur la valeur du bien. Dans ce cas, l’avantage fiscal ne sera pas remis en cause et la revente se fait avant la fin des 9 ans, l’impôt sur le revenu sera rehaussé du montant total de la déduction d’impôt depuis le début de l’investissement.